week end a Mamallapuram et Kanchipuram

Depart samedi matin, aux aurores en direction de Mamallapuram, situe a 2h de Pondi en bus. C’est une petite ville balneaire, chaleureuse et touristique qui a souffert du tsunami en 2004 (il n’en reste aucune trace).

Nous avons visite:

- le temple du rivage : temple situe face au golfe du Bengale construit au 7eme siecle. Il est consacre a Shiva etVishnu.

- les cinq rathas : 5 temples sculptes dans un seul et unique bloc de granit en forme de char. Ces temples ont ete degages du sable par les britanniques il y a 2 siecles.

- la descente du gange (ascese d’arjuna) :bas relief sculpte sur les parois d’un immense rocher (30x12m) qui met en scene des animaux, des dieux… A l’origine de l’eau s’ecoulait par cette fissure, symbolisant le Gange.

- la plage Cool: nous nous sommes baignes dans le golfe du Bengale pendant pas mal de temps !!

 

Le lendemain matin, on est reparti 2h de bus pour aller a Kanchipuram, capitale de la soie et une des 7 villes sacrees d’Inde. Nous avons pu visiter que 2 temples, les visites se finissant a 12h30 et reprennant a 16h.

- le temple de kailasanatha : dedie a Shiva, c’est le plus ancien de Kanchipuram.

- le temple de Sri Ekamnaranathar : site de 12 ha, lui aussi est dedie a Shiva.

La ville Kanchipuram est bruyante et desagreable.

 

bilan : tres bon week end !!!

Langue

 

Visite de l’hopital PIMS

PIMS, Pondicherry Institute of Medical Sciences, est un hôpital prive situe aux alentours de Pondicherry. Cet hôpital est actuellement en collaboration avec le Volontariat dans les nombreuses actions que mènent celui-ci avec les gitans (soins médicaux et dentaires). En cas d’urgence, ce sera vers cet hôpital que seront diriges les gitans grâce au bus médicalisé.

En comparaison avec les hôpitaux publics, PIMS est le seul a accepter de soigner les gitans. En effet, PIMS prend déjà en charge les soins d’habitants de quatre villages recules gratuitement. Il existe 200 lits consacres a ces personnes.

Contrairement au governement hospital de Pondicherry, PIMS ressemble aux hopitaux que nous connaissons.

Les actions de Volontariat pour les gypsies de Lawspet

Volontariat s’occupe des gypsies de Lawspet depuis 2000.

 

L’association a permis :

- acquisition du terrain ou les gitans sont installes

- construction de maisons

- l’acces a l’eau potable

- installation de panneaux solaires qui alimentent les luminaires de la rue

- partenariat avec l’hôpital prive PIMS pour organiser un camp médical

- creation d’un camp de depistage dentaire

- prise en charge d’une vingtaine d’enfants a nilla Illam (tuttipakkam)

- création d’une école a Lawspet = SSA programm

- le gouvernement fournis le repas du midi aux enfants scolarises.

- nettoyage des rues et maisons

- épandage de répulsif contre les mouches (qui sont nombreuses a cause de la décharge)

- actions de préventions sur le SIDA (distribution de préservatifs), sur la contraception

- campagnes d’hygiene  : couper les ongles, donner des bains aux enfants …

- création d’un bus médicalisé suite au refus d’autorisation par le gouvernement de la création d’un dispensaire.

 

Notre projet s’inscrit donc dans une continuité des actions menées par volontariat depuis plusieurs années.

visite du village de Lawspet

Nous avons visite le village de Lawspet lundi 29.

Lawspet est situe entre l’aéroport de Pondichery et la décharge municipale de Pondichery. chaque jour, c’est plusieurs centaines de camions qui déposent les ordures ménagères et les ordures des hôpitaux dans la décharge…

La route en terre, va bientôt être refaite en goudrons par le gouvernement afin de faciliter l’accès a l’aéroport et a la décharge.

On nous avait dit qu’on ne pourrait rester que 10 minutes dans le village a causes des fumées de la dechetteries. en réalité, nous avons pu rester plus longtemps sans problème. Nous avons demande a tous les gitans qui étaient présents ce qu’ils pensaient du passage d’un bus médicalisé. TOUS le souhaite, et TOUS nous encourage dans cette voie.

 

vous pouvez consulter l’album photo de notre visite sur le site

Les hopitaux indiens

Visite du Governement Hospital de Pondichery

Nous avons accompagne un enfant faisant parti du Volontariat et a cette occasion nous avons pu apprecier le systeme medical indien, d’un oeil d’etudiant cotoyant les hopitaux publics parisiens. L’hopital est d’abord divise en deux batimemts: un pour les consultations et un pour les hospitalisations, chacun regroupant tous les services.

Les  consultations:

Elles ont lieu le matin sans rendez vous, on a juste a se presenter a l’accueil puis on se dirige dans le service approprie. Des les admissions, hommes et femmes sont separes. L’entree, tout comme le reste de l’hopital, est rudimentaire : les gens, plus ou moins souffrants, font la queue pour obtenir un papier pour une consultation, sont assis, allonges sur le sol…

Un service correspond a une unique piece ou il y a 3 a 4 medecins, les consultations ont lieu en meme temps l’une a cote de l’autre tandis que le reste des patients et de leurs familles attendent devant la piece (ouverte) et le couloir. Les consultations s’enchainent tres vite, les patients se succedent a la chaine et ont droit a tres peu d’informations sur leur cas: juste une ordonnance qui leur indique la conduite a suivre. Si necessaire, le patient est oriente vers la partie hospitalisation de l’hopital. Tout le monde circule a son gre, il y a un va et vient incessant qui donne l’image d’une organisation un peu cafouillis!… Le secret medical et les questions d’ethique medicale -telles qu’on peut en entendre parler en occident- ne sont pas vraiment d’actualite en Inde.

 

Les hospitalisations:

Les visiteurs peuvent y entrer en fin d’apres-midi, ce qui fut notre cas. Nous avons donc eu un bref apercu des services.Hommes et femmes sont toujours separes, chaque service correspond a une espece de dortoir ou tous les malades sont ensembles. L’intimite est donc peu presente! Certaines personnes, dans la piece ou le couloir, attendent par terre.

 

tuttipakkam

9h, on monte dans le bus avec tous les enfants de l ecole maternelle de volontaria. Nous prennons les enfants sur les genoux et tapons dans nos mains au rythmes de la musique indienne pendant les 30 minutes de trajets qui separent pondy de Tuttipakkam.

Ces enfants, age de 4/5 ans, viennent tous les mercredi a tuttipakkam pour s amuser. c est l analogue de notre centre aere.

Tuttipakkam est un des centre de volontariat qui regroupe une ferme de 27 hectares (culture de riz, spiruline, bananes et bovins), emploi des salaries a temps complet,  et abrite aussi Nila Illam qui est un centre d’accueil pour enfants. Les enfants sont pris en charge par des femmes qui jouent le role de mere. Chaque mere s occupe de 8 enfants en moyenne.

veritable coup de coeur pour moi (Celine C), je retournerai a tuttipakam mamuser avec les enfants a la ferme!!

Les gypsies de Lawspet

Qui sont-ils ?

Gypsie est un terme général. En fait le Volontariat ne travaille qu’avec une tribu : les Narikuruvas qui sont au nombre de 210 soit 60 familles. Ce sont d’anciens nomades qui chassaient et vendaient des bijoux en perles pour vivre. Il n’y a plus de forets pour chasser et de toute façon ceci est maintenant interdit par la loi. Ils sont donc devenus sédentaires.    Ils occupaient un terrain privé et se sont fait chasser. Volontariat a voulu aider ces gitans et a approché le gouvernement. Ce dernier a cédé et leur a donne un terrain vague près de la déchetterie de Pondicherry.    Les gitans ont voulu avoir des maisons. Le gouvernement via le ministère (de la construction?) leur a construit des maisons dans un matériel défectueux puis ils leur ont refait des maisons en  béton. Malheureusement au lieu de vivre dans  les maisons, ils vivent à l’extérieur et entreposent leur tas de feraille à l’intérieur. En effet ils vivent grâce à la déchetterie en récupérant et revendant les métaux (fer, alu….) qu’ils ont pu trouver. C’est en quelque sorte leur business.

Les gitans n’ont pas une très bonne hygiène de vie (ils ne se lavent pas ou très rarement malgre la sensibilisation à l’hygiène du Volontariat). Le fait de vivre près de la déchetterie n’arrange pas les choses…    Lorsqu’ils se rendent à l’hôpital public ils sont rejetés du fait de leur manque d’hygiène et de leur odeur par la sécurité qui se trouve devant l’hôpital; si ce n’est pas par eux, c’est par le guichet où il y a les admissions, ou tout simplem ent par les aut res personnes qui sont venues à l’hôpital.

Il leur est donc très difficile d’acceder aux soins d’où notre projet d’amener l’hôpital à eux sous forme d’un bus…

 

 

sakthi vihar

Nous nous sommes rendus a Volontariat apres un periple dans la ville de Pondichery(passage par un quartier soit disant malfame). Nous avons pu rencontrer et prendre contact avec Senthil qui est le directeur adjoint de l’association: nous avons aborde les differentes activites du Volontariat puis nous avons discute de notre projet. Ensuite nous avons visite les locaux qui comprennent: les cuisines ou l’on prepare le repas pour les ecoliers parraines, le dispensaire et un espace reserve aux personnes agees qui sont delaissees par leurs familles.

L’apres midi nous nous sommes rendus a Sakthi Vihar ou l’association a mis en place:

- le parrainage des enfants pour pouvoir financer leurs etudes

- une creche pour les enfants

- un centre d’action social

- et est un lieu d’apprentissage de l’artisanat  comme la menuiserie, pour les enfants qui n’ont pas les capacites intellectuelles pour pouvoir suivre des etudes. Nous avons participe a la distribution du gouter et des medicaments contres les vers intestinaux.

 

les routards arrivent en inde

Chers lecteurs, chères lectrices

Nous sommes bien arrivée en inde ou tout se passe bien : le soleil est au rendez vous et nous avons deja perdu 2 a 3 kg d’eau !!

La ville de Pondichery est tres agreable. Ce qui est curieux est que tout les automobilistes claxonent a tout va.

Notre logement est cosy, a proximite du centre ville, dune belle église et d’un cyber café on nous nous rendrons le plus possible pour nos fideles lecteurs !!!

Dans la prochaine chronique, vous aurez droit a quelques photos du pays !!

a bientot.

Les Routards

 

 

 

 

 

 

 


Auteur:

surlaroutedelawspet

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
juin 2017
L Ma Me J V S D
« juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Association Centre Halles-L... |
amicale des pompiers de brive |
Christ Gloire des Nations |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "Cercle de l'Amit...
| UNACITA-ISTRES
| COS toujours...